Historique !

Les actus de janvier vues par les Arpenteurs

Un critère : l’intérêt pour les générations futures

Voici l’actualité de janvier 2016 passée au crible par la rédaction des Arpenteurs. Une série de paris sur l’avenir !

 

16 janvier : élection de Tsai Ing-wen à Taïwan

Madame Tsai Ing-wen, 59 ans, docteure en droit, a été élue présidente de la RDC (République de Chine, le nom officiel de Taiwan), avec 56,12% des voix. Dans le même temps, son parti, le Parti Démocrate Progressiste, remporte la majorité absolue au parlement, devant le Kuomintang, l’historique parti fondé par Sun Yat Sen en 1912.

Intérêt pour les Générations Futures : 5/10

Pourquoi cette note : c’est la première fois depuis 1949, date de la prise du pouvoir des communistes en Chine et du rapatriement des nationalistes à Taipei, qu’un membre non issu du parti nationaliste Kuomintang est élu à la présidence. Qui plus est, une femme. Démocrate, diplômée de la London School of Economics (LSE) ; Tsai Ing-wen veut prendre ses distances avec Pékin.

 

18 janvier : les 62 personnes les plus riches du monde possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres

L’ONG Oxfam a publié son rapport à la veille du Forum Economique de Davos (Suisse). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres sont édifiants : le patrimoine cumulé des 1% les plus riches a dépassé celui des 99% restants.

Intérêt pour les Générations Futures : 6/10

Pourquoi cette note : 62 personnes en 2015, contre 388 il y a 5 ans : on voit bien que les inégalités se creusent de plus en plus. A mesure que les pays « émergent » et que la pauvreté recule, ce sont donc les inégalités qui posent question. D’après Oxfam, les paradis fiscaux sont la principale cause de cet impressionnant écart. A quand une inversion de tendance ?

 

20 janvier : 2015 est bien l’année la plus chaude de l’histoire

C’était pressenti, c’est désormais avéré : jamais on n’avait enregistré depuis 1880 (date des premiers relevés) de températures aussi torrides à la surface du globe. Conjointement, la NOAA (Agence Océanique et Atmosphérique Américaine) et la Nasa (l’Agence spatiale) ont rendu leur verdict ce 20 janvier : +0 ,9° par rapport à la moyenne du XXème siècle. Météo France déjà avait fait le même constat pour la France. Chaud devant !

Intérêt pour les générations futures : 7/10

Pourquoi cette note : une note élevée pour éviter que l’on ne s’habitue ! Alors que la COP 21 a établi à +2° maximum la hausse des températures à ne pas dépasser à horizon 2100, le phénomène semble difficile à enrayer. En cause, l’augmentation des gaz à effet de serre. Si l’homme est responsable de cette hausse, il peut aussi être responsable du contraire. Question de volonté politique, une fois de plus.

 

jeudego

 

27 janvier : une intelligence artificielle bat un joueur de go

L’expérience a eu lieu en octobre 2015, mais n’a été révélée qu’en cette fin janvier par la revue Nature. L’algorithme AlphaGo, de la société Google DeepMind, a écrasé le pauvre Fan Hui, actuel champion d’Europe, dans une partie de go, réputé pour être le jeu le plus complexe inventé par l’homme, devant les échecs. Dans un mois, en mars, AlphaGo va s’attaquer au meilleur joueur du monde, le Coréen Lee Sedol.

Intérêt pour les générations futures : 2/10

Pourquoi cette note : déjà en 1997, Deep Blue, le super ordinateur d’IBM, avait battu le champion du monde d’échec Gary Kasparov. Ce n’est donc plus une surprise qu’une IA écrase un humain. Plus rapide, non sujet au stress, l’algorithme part favori dans tous les cas. Pas une raison pour croire que les intelligences artificielles vont nous dominer comme dans Terminator ou Matrix. Mais un bon coup de pub pour Google.

 

30 janvier : vélo truqué, un nouveau type de dopage

Femke Van den Driessche, une concurrente belge de 19 ans, est soupçonnée de « dopage mécanique » après la découverte d’un moteur électrique caché dans son vélo, à l’occasion des championnats du monde de cyclo-cross, à Zolder, en Belgique. Il s’agit du premier cas avéré de triche technologique, même si l’athlète a plaidé la bonne fois : « Ce n’était pas mon vélo », a-t-elle argué. Non encore reconnue coupable, elle est en revanche la risée des réseaux sociaux.

Intérêt pour les générations futures : 6/10

Pourquoi cette note : depuis 2010, on soupçonne de telles pratiques d’avoir lieu, mais jamais cela n’avait été prouvé. Désormais, l’UCI (Union Cycliste Internationale) avance que des cas similaires sont sans doute passés entre les mailles de ses filets depuis quelques années. Seul réconfort : cette pratique est moins dangereuse pour la santé que l’EPO ou les anabolisants, et plus facile à détecter (il suffit d’un peu de rigueur !). Mais ce dopage mécanique jette un doute sur un sport déjà fortement marqué par le discrédit depuis la fameuse « affaire Festina » de 1998.

 

L’actu passée inaperçue,
mais repérée par Les Arpenteurs :

 

Au_pied_de_cochon_Restaurant

 

20 janvier : Le Pied de Cochon ne sert plus la nuit

Célèbre depuis 1947 pour rester ouvert 24/24, le Pied de Cochon, dans le quartier des Halles à Paris, a décidé de fermer ses portes 4 nuits sur 7. « Depuis quelques semaines, nous n’avions pratiquement plus de clients pendant la nuit », explique son propriétaire. En cause : les attentats du 13 novembre.

Intérêt pour les générations futures : 8/10

Pourquoi cette note : on a beau dire que les attentats n’ont rien changé aux habitudes des Parisiens et des touristes, ce petit fait a priori sans importance a de quoi nous ramener sur terre : il y a quelque chose de cassé au royaume des noctambules. Et il faudra sûrement du temps avant que l’envie de se faire une choucroute en sortant de boîte sur les coups de 5 heures du matin ne redevienne une banalité. Symbole de ce nouvel état d’esprit : jusqu’ici, le restaurant ne possédait ni clé et ni serrure. Une autre époque…

Pour aller plus loin