Les grands débats

Le futur du livre ? Des nouvelles formes de narration

Au fil du temps, le livre résiste encore et toujours aux envahisseurs. Maintes fois annoncé mort ou sur le déclin, l’ouvrage papier a survécu à chaque grand bouleversement technologique. Continuant inébranlablement à faire front, le livre utilise subtilement le numérique pour améliorer l’expérience de lecture et continuer de faire vibrer des générations sur tous les supports.

Le livre papier survivra

Rassurons de suite les lecteurs, le livre est irremplaçable. Selon Umberto Eco, « le livre est une invention aussi indépassable que la roue ou le marteau », sa perfection réside dans sa capacité à immerger, par quelques lettres noires imprimées sur du papier blanc, le lecteur dans des univers. Si la disparition du livre n’est plus à inquiéter, ne reste plus qu’à enrichir l’immersion littéraire en s’intéressant aux possibles futures formes de narration.

Dans l’Hexagone, grande consommatrice de littérature, les ventes de livres physiques ne cessent d’augmenter tandis que les livres numériques eux, n’ont pas su conquérir une part de marché signifiante. Pourtant, le numérique peut formidablement enrichir une expérience de lecture, en permettant par exemple de redonner vie à des titres imprimés introuvables et de pouvoir même en éditer de nouveaux grâce aux machines d’impression à la demande. La Bibliothèque Numérique, un fond littéraire mis en place par la Bibliothèque Nationale de France, rend accessible l’accès à pas moins de 250 000 titres anciens ou épuisés.

Les belles images, 16 février 1905 ©Bibliothèque Numérique

Mais au-delà des capacités pures du numérique, les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) ouvrent plus largement le champ des possibles en donnant vie au texte.

 

L’apport positif des nouvelles technologies dans la narration

D’un lecteur tournant passivement les pages d’un livre, les technologies rendent possible une toute autre activité narrative, comme l’a prouvé une conférence au Salon du Livre 2018 sur les nouvelles formes de narration, les possibles du futur. La littérature imagée telle la bande dessinée se prête bien au façonnement d’une histoire immersive. Le projet Phallaina, sous la forme d’une application pour smartphone, en est le parfait exemple :

Cette bande défilée sans cases est un long plan séquences avec sons et effets de profondeur dans les dessins. L’impression de mouvement renforce la dynamique du récit, spécifiquement dans le projet 3 secondes où le lecteur détient le pouvoir sur le temps de lecture de la bande dessinée transformée en jeu avec son zoom infini. Il peut à sa guise ralentir la vitesse de défilement des images, mettre sur pause, zoomer sur un détail en particulier, et résoudre ainsi une enquête policière plus prenante que sa version papier.

Outre les applications à télécharger, Instagram se révèle être un outil littéraire intéressant pour sa relation directe entre auteurs et lecteurs par exemple comme l’atteste Sophie Fontanel. Pour son prochain livre, elle poste au fur et à mesure ses écrits et apprécie fortement briser la frontière entre écrivain et lecteur. Jadis l’écrivain n’interagissait que très peu avec ses fans lors du processus d’écriture, renforçant le mythe du statut d’auteur inaccessible. Aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux, libre à chaque plume de partager des notes avec autrui, permettant ainsi de populariser l’écriture au plus grand nombre. Cette forte connexion et interactivité se retrouvent dans le feuilleton Eté, suivi durant la saison estivale 2017 par plus de 60 000 abonnés connectés et passionnés, ne lésinant pas sur les commentaires chaque jour au gré des rebondissements.

Eté, la série Arte conçue pour Instagram

La saison 2 verra le jour fin juin ! Malgré cet enthousiasme, la bande dessinée en version papier n’obtint pas l’effet escompté. De ce fait, la future étape sera bel et bien de fidéliser des lecteurs numériques en lecteurs papiers, puis de trouver un certain équilibre économique. Si le livre ne se substituera pas aux lectures numériques, elles offrent cependant une nouvelle approche de la lecture et inciteront peut-être à jongler docilement entre papier et digital pour multiplier les plaisirs.

Pour aller plus loin