Historique !

L’actu passée inaperçue : la mort de Raymond Samuel Tomlinson

Le papa de l’email est mort le 5 mars 2016 à l’âge de 74 ans. Les générations passées, présentes, et futures, lui doivent beaucoup…

En 1971, alors ingénieur dans l’équipe d’Arpanet, qui allait donner naissance à Internet, Raymond Samuel Tomlinson développe un programme qui permet d’envoyer un message entre deux ordinateurs, et utilise pour cela le fameux signe @. « Arrobase » est la résurgence d’une invention des marchands vénitiens du XVIe siècle, même si au départ le mot « arroba » (une mesure de poids) nous vient du castillan, lui-même tiré de l’arabe. Il fut ensuite fréquemment utilisé par les anglo-saxons pour dire « at », ou « chez ». « At » ou « ad », « @ » dit la destination. Et Tomlinson le trouvait tout simplement pratique et facilement distinguable du nom de famille du destinataire.

 

AP photo

AP photo

 

Figure méconnue de l’histoire d’Internet, Tomlinson était un informaticien barbu et bedonnant, loin de la figure de rock star d’un Steve Jobs. Son invention a pourtant durablement changé nos vies – et pour longtemps. Alors qu’il y a quelques années encore, les « experts » prédisaient la mort du mail au profit des messageries instantanées, c’est tout le contraire qui s’est passé : Messenger, WhatsApp, ou Snapchat sont certes en progression permanente, mais le courriel cher à nos académiciens n’a subi aucune érosion : 1,4 milliard sont envoyés chaque jour dans le monde – chaque Français en recevant une moyenne quotidienne de 39. Pas mal pour un type qui, dit-on, était « d’une grande humilité » et élevait des « moutons nains » dans un coin paumé du Massachussetts.

 

Pour aller plus loin