Historique !

Les actus de juin vues par les Arpenteurs

Un critère : l’intérêt pour les générations futures

Voici l’actualité de juin 2015 passée au crible par la rédaction des Arpenteurs. Une série de paris sur l’avenir !

 

 

2 juin : démission de Sepp Blatter

L’indéboulonnable président de la FIFA, l’instance de gouvernance du football mondial, réélu quatre jours plus tôt, annonce jeter l’éponge suite aux scandales de corruption venant éclabousser sa fonction.

Intérêt pour les Générations Futures (IGF) : 5/10

Explication de vote : un acte qu’on peut qualifier d’historique, tant, à l’ère de la transparence, il n’est plus possible de se cacher pour tricher (pots de vin dans l’attribut des Coupes du Monde), mais aussi anecdotique : fin stratège, Blatter est pour l’heure toujours en poste. Sans doute, disent ses adversaires, pour échapper à la Justice. Une honnêteté à géométrie variable !

 

  

13 juin : deux « indignées » deviennent maires de Madrid et Barcelone

Suite aux élections municipales en Espagne, Manuela Carmena, ancienne juge madrilène, et Ada Colau, militante du droit au logement, deviennent maires des deux plus grandes villes du pays, à la tête d’une coalition soutenue par Podemos.

Intérêt pour les Générations Futures (IGF) : 6/10

Explication de vote : l’Espagne est pour l’heure le seul pays où le mouvement des Indignés a trouvé un débouché politique. Reste à savoir comment vont se comporter les deux édiles au pouvoir – même local – dans un contexte de crise, et après avoir soulevé beaucoup d’espoir.

 

Pape François

 

18 juin : le Vatican publie l’encyclique Laudato Si’…

… sur la « sauvegarde de la maison commune », appelant les puissants à sauver la planète et la « Création ».

IGF : 7/10

Explication de vote : à l’approche de la COP 21 en décembre à Paris, l’implication du Pape dans le débat sur l’urgence climatique est un véritable pavé dans la mare, obligeant les dirigeants du monde entier à se positionner sur la question et replaçant la question écologique au cœur du débat public international.

 

 

24 juin : l’Assemblée nationale vote la « Loi Renseignement »

6 mois après les attentats de Paris, la France se dote d’un arsenal législatif et technique censé permettre aux services de sécurité de traquer les potentiels terroristes sur le Net.

IGF : 4/10

Explication de vote : malgré une opposition forte mais disparate, dans la société, à une loi allant « à l’encontre des libertés individuelles », ce texte ne risque pas d’avoir une grande influence dans la lutte contre le terrorisme. Les Etats-Unis ont d’ailleurs, dans le même temps, renoncé à leur « Patriot Act » issu des attentas du 11 septembre 2001, le remplaçant par un « Freedom Act ».

 

 

26 juin : la cour Suprême des Etats-Unis légalise le mariage homosexuel dans tout le pays

IGF : 6/10

Explication de vote : suite du mouvement global vers la reconnaissance des droits des homosexuels. Un mois après le référendum irlandais, cette décision, banale mais importante, souligne le nombre de pays qui n’ont pas encore, loin s’en faut, franchi le pas.

 

 

L’actu passée inaperçue,
mais repérée par Les Arpenteurs :

 

Vache

 

24 juin : aux Pays-Bas, la Justice ordonne à l’Etat de réduire ses émissions de gaz à effets de serre

Sous la pression de l’ONG environnementale Urgenda, le tribunal du district de La Haye a ordonné au gouvernement des Pays-Bas de réduire ses émissions de gaz à effets de serre (GES) de 25% d’ici à 2020 par rapport à 1990. D’après le verdict, l’Etat doit « faire plus pour contrer le danger imminent causé par le changement climatique, étant donné son devoir de protection de l’environnement ».

IGF : 9/10

Explication de vote : cette décision est proprement historique, puisque c’est la première fois que, dans un pays, le pouvoir judiciaire met l’exécutif devant ses responsabilités. Le début d’une véritable « justice environnementale » ?

 

Pour aller plus loin